occlusion intestinal chez les chats

Occlusion intestinale : comment traiter cette maladie chez le chat ?

Comment soigner une occlusion intestinale chez le chat ?

Les chats peuvent être victimes d’occlusion intestinale qui a un impact tout aussi grave que chez l’Homme. En effet, si un chat est souffrant, son état de santé est amené à vite se dégrader, voire dans certains cas, à entraîner la mort.

Qu’y a-t-il lieu de faire si votre chat souffre d’une occlusion intestinale ? Sachez qu’il est primordial de poser rapidement un diagnostic et d’agir dans les meilleurs délais pour traiter au mieux votre animal. Ainsi, ses chances de survie seront meilleures et sa convalescence plus rapide.

Vous voulez tout savoir sur l’occlusion intestinale, son diagnostic et son traitement, chez le chat ? Allons-y !

L’occlusion intestinale, c’est quoi ?

L’occlusion intestinale est une maladie habituelle chez les chats. Elle prend effet quand l’estomac ou les intestins sont relativement, ou même totalement, inhibés, ayant ainsi pour conséquence une diminution drastique de l’écoulement des nutriments ainsi que des sécrétions à l’intérieur de la partie intestinale, ce qui peut amener à une ulcération des tissus.

Les symptômes

Les signes rudimentaires de l’occlusion intestinale sont bien nombreux, ce qui, en soi, constitue une assez bonne nouvelle. En effet, vous pouvez analyser le comportement de votre chat, s’il présente une bonne partie de ces symptômes, vous pourrez sans doute lui sauver la vie en étant prévoyant et en lui faisant passer une consultation chez un vétérinaire. Ainsi, vous pourrez constater les symptômes suivants :

  • Des expectorations répétées ;
  • Une Inappétence ;
  • Une somnolence extrême ;
  • Un abdomen ballonné accompagné de diarrhées ;
  • Des sanglots et une température inhabituelle ;
  • Une urination excessive.

Quelques fois, le chat a tendance à manifester une certaine agressivité, surtout quand vous vous en approchez pour le dorloter. Il n’est donc pas conseillé de réagir avec aigreur, il s’agit plutôt de penser à consulter un spécialiste qui saura établir un diagnostic et traiter de la meilleure façon qui soit.

Quelles peuvent en être les causes ?

Ingérer un corps étranger est LA cause majeure de l’obstruction intestinale chez le chat. En effet, votre chat peut ingérer ses poils, ce qui est très fréquent chez les nouveaux nés, car ces derniers ne sont pas encore familiers avec le toilettage. Cet amas de poils dans l’intestin viendra alors obstruer les intestins de votre petit chat. Néanmoins, l’occlusion intestinale peut avoir d’autres origines, telles que certaines tumeurs cancéreuses, un canal gastrique enflammé, une inversion intestinale, etc.

Diagnostic

Une fois un examen complet du dossier médical de votre chat effectué, votre vétérinaire vous questionnera sur les différents symptômes cités précédemment, peut-être, est-il en contact avec des objets coupants qu’il aurait potentiellement ingérés. Si vous avez, ne serait-ce, qu’un faible doute que ce soit le cas, il faut à tout prix tenir informé le vétérinaire. À cet effet, un scanner sera achevé en plus d’autres examens en laboratoire. Aussi, le vétérinaire palpera l’ensemble de l’abdomen dans le but d’y déceler de potentiels corps étrangers. Une échographie ainsi que des radios, et même parfois une biopsie peuvent être requis, si le vétérinaire n’arrive toujours pas à identifier la maladie.

Comment traiter l’occlusion intestinale chez le chat ?

Sachez que cette maladie requiert, dans la majorité des cas, une hospitalisation. Il existe néanmoins certains cas qui ne nécessitent pas forcément une opération.

Traiter naturellement

Si l’occlusion intestinale est survenue à cause de l’ingestion de boules de poils, il convient de ne pas passer par la chirurgie. En effet, un simple laxatif et une bonne surveillance feront normalement l’affaire. Ainsi, votre chat est censé pouvoir expulser naturellement ce corps étranger, en déféquant.

L’opération chirurgicale

Si l’option précédente n’est pas envisageable, la case bistouri est donc inévitable. S’il s’agit d’un corps filamenteux, les laxatifs sont proscrits, car vous serez tentés de les retirer du rectum, ce qui pourrait causer bien des dégâts. Ainsi, traiter cette obstruction se fera en fonction de la gravité de l’état de votre chat, de la position de l’occlusion, ainsi que de ce qui a causé cette dernière. Il est parfois possible de recourir à une endoscopie pour les corps assez volumineux.

Combien coûte l’opération ?

Le coût de l’opération chirurgicale varie généralement entre 600 et 1100 euros. Cette large fourchette de prix, s’explique par le choix du vétérinaire, mais aussi par le choix de l’établissement de santé qui pratiquera l’intervention. La durée du séjour en clinique peut également être déterminante du prix. Mais ne ferions-nous pas tout pour le bien-être de nos chats ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *